Septembre 2018

 


Le bonheur au travail ! Nouvelle tyrannie ?

Cette nouvelle mode du bonheur au travail avec force baby-foot, Chief happiness officer, séance de massage, challenge entre collaborateurs... est au pire une vaste illusion et au mieux une franche rigolade pour orienter les collaborateurs afin d’obtenir leur engagement !
Ça ne prend pas. La preuve, on n’a jamais autant parlé de burn-out (surcharge de travail) et maintenant de bore-out (épuisement par ennui) et de brown-out (souffrance au travail due à une perte de sens) et le turn over et l’absentéisme atteingnent des records (17,2 jour par an et par salarié dans le privé) !

La joie et le bonheur sont un résultat, une conséquence et non une cause de l’engagement au travail ! Quand on est malade, la température du corps grimpe, et ce n’est pas en allant vous mettre dans un réfrigérateur que vous diminuerez votre température car il faut traiter la cause et non l’effet !

Que faire ? Un état des lieux sur les RPS, puis…

Donnez un projet exaltant, donnez le sentiment d’être utile, donnez des moyens de progresser, donnez le sentiment de contribuer et d’être reconnu et vous aurez des collaborateurs impliqués, engagés et au bout du compte... heureux (ou pas) !


Pour lire la lettre info de Proconsec du mois de septembre, cliquer ici





Pour répondre au questionnaire sur la formation à distance chez Proconsec, merci de cliquer ici



© 2018 Agence Web Provence Infos - Site dynamique géré par : Yves MORAND